La modernité de Paris

Je réagis suite à l’article de LesEchos, ou plutôt de ce qu’ils avaient commenté en marge, via Facebook : « PARIS : entre luxe et modernité ».

Cela m’a fait rappelé mes multiples visites in situ. La chose qui m’avait été la plus frappante lorsque j’étais à Paris fut de voir à quel point les édifices étaient minuscules. Déjà, dès la descente de la voiture, la ville m’a paru immédiatement et de façon irréversible sale, puante, sombre et bruyante. Vous me direz, c’est normal pour une « grande » ville.
Hmmm pas tout à fait. Les trottoirs éructant la fiente de volatiles et d’animaux domestiques, le béton et le bitume miroitant un vide spatial, et des bouches rotant tour à tour des insanités vulgaires m’ont fait soulever des instincts paniques.

« Ne t’inquiètes pas, tu vas t’habituer »

C’est la première chose que l’on vous dit. Mais même après y être allé des semaines de façon cumulées, j’ai été ulcéré par cette moiteur et ce fumé de champignon. J’ai même versé une discrète larme à ces pauvres enfants se faisant piétiner par des foules ahuries et violentes dès le matin. Ou encore cette atmosphère de peur qui se traduit sur les visages une fois quitté le centre pour des arrondissements moins luxueux.

Paris en terme de dimension humaine m’a fait penser à ces grandes fermes américaines où des milliers de têtes de bœufs et de vaches circulent le long d’immenses corridors d’acier.

« Mais Paris c’est avant tout l’Histoire »

… une histoire à oublier. Ou tout du moins à moins exposer et à en avoir honte. Un pays qui se dit laïc et exposant anges et chérubins dans ses plus prestigieux bâtiments est un pays crédule, pas issu des Lumières tant vantées. Structures abritant des fresques exultoires des triomphalismes monarchiques, des scènes de meurtres, ainsi que des destructions de peuples.
Si le mot H/histoire et raconter des histoires sont si proches tant par leur orthographe que par leur sens, c’est parce que l’Histoire est l’art pour le vainqueur d’en conter histoire. Dans le passé, les peuples du monde enterrairnt le produit néfaste de leur société et n’en faisait pas une culture. L’histoire, pour ces peuples, était un phénomène en construction – pas une pièce de théâtre ou un tableau de Monet. Pour ces derniers, leurs places sont dans des lieux appropriés.
L’État et ses appareils doivent être bâtis pour inspirer leurs contemporains, pas pour sublimer leurs ancêtres.
Mais je m’égare (je vous conseille toutefois ce fantastique article sur @LeMonde.fr avec une conclusion que j’ai su apprécier).

On pourrait aussi parler des jardins « à-la-française ». Mais qu’est-ce que c’est laid ! Où est le jardin ? Est-ce une analogie entre jardin (qui serait alors symbole d’abondance et luxuriant) et à-la-française (vide, plein de caillasse dans des sabots de bois) ? Comment ne pas être attéré devant un parterre d’aveugles regardant comme hystérique une fontaine emplie de feuilles mortes dans trois centimètre d’eau. Peut-être n’ont-ils jamais vu de vrais jardins…

Alors, Paris, la modernité ?

Non, Paris n’est pas plus une ville moderne que ne l’est Alert. Par là, j’entend pour un particulier car il est clair que les entreprises y trouvent leur compte,et les professeurs leurs élèves (quelle que soit la transcription que l’on appose à ce groupe de mots)… Je suis d’ailleurs triste de penser que les seuls fleurons de la France en terme de méga architecture sont la tour Montparnasse délabrée et la Tour Eiffel qui ne représente plus qu’un enchevêtrement de ferraille répliqué aussi facilement qu’un Légo au quatre coins du monde.

À mon sens, la seule manière de faire de Paris une ville moderne serait de réaliser ce qui a été fait lors du Second Empire et de la Troisième République¹. Avoir les cacahuètes de tout refaire parce que l’on veut être bien, bon, moderne, et non la risée du monde.
Sinon… nous pouvons aussi faire une dizaine de villes respectant leur biome, en laissant la nature se charger de la première

¹ – Reconstruction du tout Paris – http://www.pariserve.tm.fr/quartier/paris.htm

Advertisements

Vrai ou faux ? Vous pouvez aussi réagir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s