Pourquoi il faut que ça chauffe sur Terre

J’attend avec grande hâte le réchauffement climatique global. Suis-je fou à lier ? Non, certains diront peut-être perspicace.

 

Mais pourquoi ?

C’est vrai que cela est bizarre de penser cela. Mais j’ai mes raisons.

Afin que le monde cesse d’être parasitaire à lui-même – qu’il puisse s’unir – il est nécessaire voire fondamental qu’il y ait une catastrophe pour qu’une cause commune émerge et les oblige à front ensemble. Nous n’espérons plus que les Vulcains viennent nous visiter, qu’un prophète renaisse de ses cendres, ou que la politique ou l’économie servent réellement la population.

Il est par exemple affligeant de voir que Sommet de la Terre à Rio, presque aucun président n’est daigné faire le déplacement alors que cela était essentiel.

Je cherche des gens pour le sommet de la Terre, vous ne les avez pas vus ?

Je cherche des gens pour le sommet de la Terre, vous ne les avez pas vus ?

 

Encore utopiste… Pfff

Non, les choses avancent et évoluent. Ce qui est rassurant est de voir cela : http://www.slate.fr/life/78770/carte-villes-changement-climatique

Donc nous sommes dans une dynamique climatique maintenant impossible à contrecarrer avec un système actuel. En effet, si nous regardons au niveau économique c’est la chute libre. Elle ne permet plus à la population d’accéder aux ressources nécessaires à sa survie, et ce pour la deuxième fois de l’Histoire contemporaine (Grande dépression, crises pré-seconde guerre mondiale). Au niveau politique, nous pouvons observer qu’il y a un abandon global de la population. Croire en la politique devient aussi pertinent que de penser qu’un jour la Terre « redeviendra » plate.

Ce sont TOUS des Berlusconi...

Ce sont TOUS des Berlusconi…

 

Restera-t-il autre chose pour un changement réel ?

Concrètement, nous attendons maintenant un effort du côté des scientifiques et ingénieurs pour un boom technologique qui serait l’équivalent aux trois révolutions industrielles réunies, d’ici à dix ans. Cela suggérait une fin de la démarche actuelle pré-civilisationnelle, et entérinerait socialement une nouvelle forme d’humanité qui devrait être temporaire et très instable, pour aboutir à l’instauration d’une démarche jamais vue auparavant.

Serait-ce par exemple une économie mondiale fondée sur les ressources ? Nul ne le sait pour le moment.

 

Point de désaccord

Je reste toutefois en désaccord avec ce que Slate.fr a écrit, du discours de Ryan Longman.

Notre étude montre que les pays qui vont connaitre des climats sans précédent en premier sont ceux qui ont le moins les moyens d’y faire face.

Au contraire, je pense que les processus politiques occidentaux nous désarment complètement.

Alors que dans les pays dits « en voie de développement » l’intégration et la réaction face aux changements de leur environnement est bien plus réactif et rapide que la plupart des pays du monde, en occident notamment, une décision en terme d’écologie prendra en moyenne deux ans.

Dans un cadre d’évolution du climat, les décisions sont obligatoirement immédiates et sont censées affecter l’action en jours, non pas en années.

Rappelons-nous qu’en France, il a fallu 20 ans pour amener à des crédits d’impôts sur le photovoltaïque, et encore ce crédit ne cesse d’être discuté.

Toutefois, dans certains pays du « tiers-monde », les constructeurs sont obligés de compenser et reçoivent des faveurs afin de délivrer des outils à des tarifs très bas voire de temps à autre gratuitement.

Par exemple, sur le territoire composé de personnes ayant une grande pauvreté en Mongolie, très peu de nomades n’ont pas de panneaux solaires…

Mieux préparés que les occidentaux

Mieux préparés que les occidentaux

 

Conclusion

Nous vivons dans une époque incroyable ! Malgré les cinq milliards d’humains qui risquent de disparaître, une évolution exponentielle darwinienne est en marche. D’un point de vue très pragmatique, je pense que même si l’humain sera en fort déclin il sera à-même de survivre uniquement s’il modifie complètement et simultanément son comportement. Et comme nous savons que d’un la nature humaine n’existe pas, et de deux nous dépendons complètement de notre environnement qui façonne notre comportement, il est indubitable que nous vivrons une expérience humaine intense et rénovatrice.

Publicités

Vrai ou faux ? Vous pouvez aussi réagir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s