Le Zeitgeist moral par Dawkins

Le Zeitgeist moral signifie l’état d’esprit d’un groupe, d’un peuple ou d’une civilisation pris à un instant T. Le mot Zeitgeist peut englober toutes les civilisations se basant sur les cultes tribaux (poly- ou monothéistes) de quelque sorte que ce soit pour évoquer les gardiens et personnages importants de ce temps.

Pour voir comment les sociétés ont évolué en peu de temps, il suffit d’en lire les acteurs remarquables de l’époque.

Ainsi, pour la cité utopique censée être parfaite de H.G.Wells dans son livre New Republic, il dit les choses ainsi :
« Et comment la Nouvelle République va-t-elle traiter les races inférieures ? Comment s’y prendra-t-elle avec le noir ? […] le jaune ? […] le juif ? ces nuées de noirs, de bruns, de blanc sale et de jaunes qui ne répondent pas aux nouveaux besoins d’efficacité ? Eh bien, le monde est un monde, et pas une institution de charité, et j’imagine qu’il faudra qu’ils s’en aillent. […] Et le système éthique des hommes de la Nouvelle République, le système éthique qui dominera l’état du monde, sera essentiellement conçu pour favoriser la procréation de ce qui est bien, efficace et beau dans l’humanité – des corps beaux et forts, des esprits clairs et puissants […]. Et la méthode qu’a suivie la nature jusqu’à présent pour façonner le monde, et par laquelle la faiblesse a été empêchée de propager la faiblesse […], c’est la mort […]. Les hommes de la Nouvelle République […] auront un idéal tel que cette extermination en vaudra la peine ».

Ce texte date de 1902… et son auteur était considéré comme progressiste.

Quelques années plus tard, Hitler avait été moins virulent que Wells dans ses actes, et, quoi qu’on en dise, il touchait au Zeitgeist de son temps car c’était la norme. D’ailleurs, Hitler aurait été pris pour un saint du temps de Caligula ou de Gengis Khan car jamais il ne se serait amusé à se salir lui-même les mains jusqu’à se délecter et se masturber devant les « visages baignés de larmes des proches de ses victimes ».

En allant encore plus en avant, en 1960, un procès pour obscénité eu lieu de « L’amant de Lady Chartelley ». Il était naturel de dire des choses comme : « Est-ce que vous approuveriez que vos jeunes fils, ou vos jeunes filles – car les filles savent lire comme les garçons [comment peut-on croire que l’avocat ait dit cela aux jurés tout naturellement] – lisent ce livre ? Est-ce un livre que vous laisseriez traîner dans votre propre maison ? Est-ce un livre que vous souhaiteriez même voir lire par vos épouses et vos domestiques ? »

Quelques années plus tard, la guerre d’Irak et toutes les guerres étaient de plus en plus condamnées par les populations, ainsi que la haine des couleurs, et bien d’autres choses.

Aujourd’hui, nous voyons la civilisation commencer à accepter les différentes sexualités, repousser l’institution de la mode, faire tomber les frontières, intégrer ses impacts naturels, etc…

Merci à Richard Dawkins pour son inspiration à travers son livre « Pour en finir avec Dieu ». Vous trouverez plus de détails entre les pages 336 à 342.

ACQUÉRIR SON LIVRE ICI

Je vous laisse le choix libre de la conclusion.

Publicités

Vrai ou faux ? Vous pouvez aussi réagir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s