14 points rapides contre le Revenu de Base (i)

Le Revenu de Base séduit de plus en plus, à l’instar de ce qui fût par le passé l’impôt contributif sur le revenu (qui devait être temporaire)….

Alors j’ai décidé rapidement de lister quelques points. Bien sûr, ce sont des raccourcis et les choses sont bien plus complexes que cela. Ces points sont des réflexions destinées à faire réagir, à bousculer sur ce qui s’installe comme un modèle de pensée grâce à des vidéos de propagande alléchantes et des textes dignes de mouvements humanistes.

Toutefois, comme tout par ailleurs, ce qui apparaît comme simple et délicat, protecteur et porteur d’espoir, n’est qu’une infamie supplémentaire destinée à attirer le chaland.

revenudebasecreaperso

1/ La majorité réfute le fait pourtant affiché que cela soit toujours du capitalisme libéral – donc en rien un changement (généralement ils le voient comme êtant du socialisme) ;
2/ ils pensent que c’est l’argent qui est important dans un système financier alors que c’est le pouvoir d’achat. Par exemple si je touche 1€ par mois et que ma baguette coûte 0,000001€, je serai une personne riche ; alors que si je touche 4000€ et que ma baguette est à 3999€, je serais une personne en situation d’extrême pauvreté. ;
3/ Le RdB n’a pas pour objectif de créer un monde de gratuité mais de perpétuer le système actuel et même le sauver ;
4/ Ils ne semblent pas penser à l’effondrement dû à la transition entre le système coopératif social et le RdB comme ce qui a été le cas entre le franc et l’euro, et des centaines d’essais identiques d’une passation d’une monnaie (ou idéologie) à une autre ;
5/ Le RdB s’est répandu en idéologie, à un tel point que la critique occasionne bannissement, insultes et menaces – ou encore un auto-référencement ;
6/ Le RdB ne prend pas en compte l’écologie comme le ferait par exemple l’économie verte proposée par la Chine ;
7/ Tous les dossiers étudiés du RdB montrent son fonctionnement sur de petites échelles mais son effondrement sur de « grands » pays et internations ;
8/ Le RdB est créé par des économistes et son objectif n’est pas humaniste du tout ;
9/ Le RdB se veut remplacer d’un côté les charges sociales, de l’autre les aides sociales… concrètement, les grosses entreprises y gagnent, les petites y perdent, et les gens sont ruinés ;
10/ Cela ne prend pas en compte les échanges fiscaux et autres. Par exemple un exercice facile comme une entreprise nominale (je parle avec un statut de société), si elle est divisée en part pourrait capturer sur chaque part une partie nominative d’un RdB… ;
11/ Il ne permet pas de changer le problème qu’est l’argent puisque provoquant toujours une réelle distorsion entre l’objet et la valeur réelle (en terme d’empreinte écologique et de sa capacité ressource) de l’objet ;
12/ L’argent n’a jamais été et ne sera probablement jamais rationalisé ;
13/ Chaque pas vers le RdB, dans ce qui est constaté actuellement est autant de recul pour la gratuité ;
14/ Le RdB n’a jamais prouvé autant ce que signifiait le « clicktivisme » – cette relation qui fait qu’être actif se réduit à des « clics » de souris, rendant les concrétisations de la cause initiale plus complexe, et des causes autres plus lointaines dans leur réalisation ;
15/ Il peut encore y avoir pire… j’ai beaucoup d’objections.

Soutenir le revenu de base, inconditionnel ou non, est économiquement identique à soutenir l’euro lorsque nous étions au franc.
Il n’y a qu’un seul avantage que j’y verrai : la réduction de la paperasse administrative.
Tout le reste serait un désavantage et une destruction sociale sans précédent (sans parler de toutes les aides actuelles).

On me dit régulièrement que les personnes à la recherche d’un monde de gratuité sont dans cette mouvance. Cela me fait dire que ces personnes ont alors abandonné et me rappelle tragiquement à la façon dont les hippies se sont laissés emporter par l’économie de marché – notamment à travers les nouvelles aides sociales – pour vivre et faire leur transition… qui a durée toute leur vie.

Aller encore plus loin :
=> Le travail et le Revenu de Base (Civilisation 2.0 Actus)
=> À propos du Revenu de Base (Agoravox)

revenu-de-base-apprivoiser-le-capitalisme

Advertisements

7 réflexions sur “14 points rapides contre le Revenu de Base (i)

  1. Salut !
    À force de lire tout plein de trucs sur le RdB, des pours et des contres, j’en viens à me demander s’il existe des études, voire des expériences, sur ce que je nommerais à la louche : « l’effet d’inertie du groupe »… En effet, j’ai malheureusement l’impression que l’humanité, de plus en plus consciente de la nécessité d’évoluer, se trouve bloquée dans une dynamique qu’elle ne parvient pas à maîtriser et que du coup, elle cherche des solutions qui sont à portée de compréhension/acceptation par la majorité des « citoyens »… Et si une telle inertie inérente à la notion de groupe devait exister, alors le RdB serait relativement salutaire puisqu’il induirait, à tout le moins, le sentiment de droit d’accès inconditionnel, aussi minime soit-il, aux ressources de notre biotope… Par ailleurs, toujours si cet effet existait, l’analyse des résultats des études ou expériences en la matière pourrait permettre d’élaborer des stratégies de remédiation au(x) problème(s) qu’il pose. Je n’ai malheureusement pas le temps de m’y atteler mais il me semble que ça pourrait être intéressant d’être cognitivement armé sur ce plan pour pouvoir répondre à ceux qui disent « le RdB est un tout petit pas mais c’est un pas quand-même »…
    Voilà voilà, je sais pas si on est plus avancés ou pas mais je voulais juste exprimer au moins une fois mes impressions sur ce sujet…
    À bientôt !

  2. Ca c’est faux : « 5/ Le RdB s’est répandu en idéologie, à un tel point que la critique occasionne bannissement, insultes et menaces – ou encore un auto-référencement » et je vous invite à venir parler avec nous de ce que nous entendons dans le RdB : revenudebase.info

  3. Oui vos 14 points sont vraiment des raccourcis. Je m’attendais à des critiques un peu mieux. Ce ne sont que des affirmations basés sur aucunes réfections et/ou sources.
    Je ne vais pas passer vos points un par un, mais par exemple celui là est absurde : « 8/ Le RdB est créé par des économistes et son objectif n’est pas humaniste du tout  »
    Qu’est ce qui empêche un économiste d’être humaniste? Et en quoi les objectifs du rdb ne sont pas humanistes?

  4. Pour répondre dans l’ordre à toutes les objections :
    1/ Si une mesure est tellement vertueuse qu’elle fonctionne dans d’autres systèmes économiques, c’est une mauvaise mesure ? Autant abolir l’éducation : car l’éducation est aussi favorable au système capitaliste qui a besoin de travailleurs qualifiés ; autant supprimer également le bonheur : car il est prouvé que les travailleurs sont plus rentables lorsqu’ils sont heureux (le bonheur est donc une sombre manigance capitaliste).
    2/ Quel est le rapport ? Le RdB doit évidemment être indexé sur le coût de la vie.
    3/ On peut imaginer un monde où certains services publics sont gratuits, et où existe un revenu de base accordé à chacun. Où est la contradiction ? Sauf à penser immédiatement un monde à tout serait gratuit, il faut bien un revenu en attendant.
    4/ En quoi le système coopératif social serait-il bouleversé ? Le RdB n’a rien de cataclysmique : c’est le principe du RMI étendu à toute la population, et rehaussé à un niveau permettant à chacun de vivre. En quoi cela remet-il en cause les coopératives sociales ?
    5/ Je pourrais dire de même concernant certains tenants du salaire à vie, qui insultent sans vergogne les partisans du revenu de base. J’essaie d’argumenter en respectant les opinions de chacun ; si certains sont moins courtois, ce n’est pas une raison pour accuser tous les autres.
    6/ Le RdB n’est qu’une proposition parmi d’autres, et personne n’a la prétention de dire qu’elle règle tous les problèmes d’un coup… Il faut bien sûr d’autres mesures pour réduire l’empreinte écologique des économies « développées ». En tout cas, le RdB ne peut pas être qualifié d' »anti-écologique », sauf à penser qu’un minimum de niveau de vie pour chacun est anti-écologique »…
    7/ Un lien vers ces études aurait donné de la crédibilité à cet argument.
    8/ Internet a été inventé par l’armée américaine, dans un but qui n’était pas du tout humaniste. Faudrait-il donc refuser d’utiliser internet ?
    9/ Bien sûr, la version ultra-libérale du RdB consisterait à remplacer toutes les aides sociales, ou même les services publics de santé : l’individu aurait un gros revenu de base, mais il devrait payer plein pot tous les services, dont plus aucun de serait public. Mais on peut très bien imaginer aussi un système avec un revenu de base, mais aussi des services publics, des soins remboursés par le système de cotisation existant, etc… Ce n’est pas antinomique, c’est juste un choix et un équilibre à trouver.
    10/ Le RdB ne concernerait (en tout cas dans mon esprit) que les individus, pas les entreprises.
    11/ cf. point 6/ : le RdB ne règle pas tout.
    12/ Argument fataliste. L’homme non plus n’a jamais été totalement rationnel non plus ; et pourtant, on essaie encore et toujours de le sauver…
    13/ A nouveau, augmenter les revenus des ménages modestes (par le RdB) n’empêche pas de rendre gratuit des services publics. Ou encore, la redistribution des richesses n’empêche pas la gratuité ; ou encore, la gratuité n’empêche pas de mieux répartir les revenus.
    14/ Bien au contraire : comme l’idée du RdB convainc un spectre large d’individus, il est plus facile de l’appliquer à court terme. Bien sûr, les motivations ne sont pas les mêmes ; mais à court terme, on a plus de chance d’améliorer la situation d’un grand nombre d’individus.

Vrai ou faux ? Vous pouvez aussi réagir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s